La charlotte : une histoire singulière

Francois-Xavier Lacroix nous en dit plus sur cet entremets. Le nom de ce dessert, qui peut nous sembler familier, ne nous dit rien de ses origines anglaises. C’est d’après le prénom de la Reine Charlotte, femme de George III d’Angleterre, qu’on a baptisé ce succulent gâteau. Il est vrai que, dans les mains des pâtissiers anglais, il ne ressemblait guère à l’entremets que nous connaissons aujourd’hui. Le moule utilisé était plus haut et on y disposait, tout autour, de la brioche. Au centre, on versait une compote de fruit. Et les Anglais, amateurs de pudding, ne lésinaient pas sur le temps de cuisson ! Il faut attendre le début du XIXe siècle pour voir apparaître la recette actuelle. Nous la devons au célèbre Antonin Carême, inventeur du vol-a-vent et cuisinier de Talleyrand et du tsar Alexandre II. Il s’empare de la recette anglaise et la modifie à sa façon. Au lieu de brioche, il tapisse le moule de biscuits moulés avec une cuillère, d’où leur forme ronde. Puis il verse sur la préparation une crème bavaroise, sorte de crème anglaise, épaissie avec de la gélatine. Il ne restait plus à Carême qu’à nommer sa création, qui s’appellera “charlotte à la parisienne”, puis “à la russe”.

Imprimer la recette
La Charlotte aux fraises
Plat Dessert
Servings
personnes
Ingredients
Plat Dessert
Servings
personnes
Ingredients
Instructions
  1. Équeuter et couper les fraises.
  2. Ajouter le citron, le sucre vanillé et mélanger.
  3. Ajouter le fromage blanc et le sucre puis mélanger.
  4. Incorporer les fraises.
  5. Imbiber les boudoirs et les disposer au fond et sur les bords du moule.
  6. Ajouter la moitié de la préparation fromage blanc/fraises. Puis mettre une couche de boudoirs et le reste de la préparation.
  7. Mettre une dernière couche de boudoirs. Laisser au réfrigérateur environ 6 heures
Share this Recipe